alopecie-femme

La calvitie féminine : ça existe !

Si la calvitie est nettement moins fréquente chez les femmes que chez les hommes, c’est pourtant une réalité féminine à prendre en compte afin de mieux la comprendre, la prévenir et la traiter. Il est toutefois important de noter que la chute des cheveux chez les femmes est généralement plus éparse et plus diffuse que chez les hommes.

Chute de cheveux ou calvitie ?

le-vrai-ou-faux-de-la-chute-de-cheveux

Perdre ses cheveux est un phénomène normal qui concerne tous les êtres humains. Le site www.forte-tete.com contient une très bonne grille d’analyse pour commencer à comprendre les étapes de la perte du cheveu et les solutions existantes. En effet, le cheveu connaît un cycle de naissance, de pousse, de repos et de chute qui se répète environ tous les trois mois. En fonction des individus et des saisons, on perd en moyenne de 20 à 60 cheveux par jour. Au-delà de 100 cheveux perdus par jour, il faut toutefois commencer à se préoccuper car cela est susceptible d’être un signe d’alopécie.

Les facteurs

Comme dans la plupart des cas de calvitie, les facteurs peuvent être multiples : stress, hypo ou hyperthyroidie, changement hormonal majeur, carrence en vitamine B12 ou en fer sont autant de causes possibles. Il est donc recommandé aux femmes souffrant de calvitie de s’intéresser au contexte qu’elles sont en train de vivre : traitement médical en cours, grossesse, ménopause, surcharge de travail, etc.

women with hair broblem holding loss hair comb in hand, isloated on white background

Une fois la situation évaluée, il peut être recommandable de prendre rendez-vous avec un spécialiste pour avoir davantage d’informations à ce sujet. Faire un diagnostic du cuir chevelu ou phototrichogramme est une excellente façon de quantifier le nombre de cheveux qu’on a sur la tête et d’évaluer les changements de comportement capillaire récents. Le médecin établit en effet une courbe de densité des cheveux à laquelle il peut se fier pour aider les patients à choisir un traitement adéquat à leur situation.

Les traitements

jeune-femme-beaux-cheveux

Pour les femmes comme pour les hommes, il existe pléthore de solutions artisanales, faites maison ou vendues comme la solution miracle. Toutefois, il faut bien garder à l’esprit que seulement un nombre très limité d’entre elles, dans le cas de réelle perte de cheveux importante, sont efficaces. Le traitement le plus connu et le plus courant est le minoxidil (2%), une crème à appliquer sur la surface du cuir chevelu. Avec ce traitement, les premiers résultats sont visibles au bout de quelques mois. Les traitements chirurgicaux (ou greffe) sont aussi une alternative, coûteuse mais efficace.

Post Author: Amélie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *