alimentation-et-grossesse

Et si l’alimentation pouvait aider à choisir le sexe de son futur enfant ?

Entre fille ou garçon, les parents ont souvent leur préférence. Pouvoir choisir le sexe de leur futur bébé a toujours été le souhait de certains couples. Aujourd’hui, grâce à une méthode efficace, ce rêve peut devenir réalité. Il suffit pour cela que papa aide maman à suivre un régime alimentaire spécifique.

Les anciennes histoires concernant la conception du sexe de son futur bébé

Depuis la nuit des temps, les croyances populaires qui permettraient d’influer sur le sexe de son futur bébé ne cessent de se multiplier. Si les grands-parents affirment qu’il faut sentir la direction du vent avant de concevoir, certains racontent que l’on doit se baser sur les mois lunaires du calendrier chinois pour augmenter ses chances d’avoir une fille ou un garçon. Toutefois, aucune de ces techniques n’a fait l’objet d’une étude scientifique.

L’alimentation de la femme influe sur le pH de la glaire cervicale

Aujourd’hui, il existe une méthode prouvée. Mais pour ce faire, la femme doit adopter un régime alimentaire spécifique. En effet, d’après les gynécologues, l’alimentation de la mère avant la conception et durant les trois premiers mois de la grossesse va déterminer le sexe du futur enfant. Les aliments ingurgités permettent effectivement de modifier le pH des sécrétions vaginales. Cependant, des études prouvent qu’un pH acide avantage les spermatozoïdes Y tandis qu’un pH basique favorise les chromosomesX.

Un régime alimentaire adapté pour avoir une fille ou un garçon

Changer son régime alimentaire avant la conception et durant la grossesse a déjà aidé de nombreux couples à avoir le bébé qu’ils désiraient. En effet, d’après les études, cette méthode affiche plus de 85 % de taux de réussite. Toutefois, pour pouvoir modifier son pH vaginal et choisir le sexe de son enfant, la maman doit bannir certains mets de son alimentation selon qu’elle cherche à avoir une fille ou un garçon.

Shopping for fruits & veggies, green background
Shopping for fruits & veggies, green background

Ainsi, pour tomber enceinte d’une fille et faire en sorte que le pH de la glaire cervicale soit alcalin, la femme doit consommer des aliments riches en calcium et pauvres en sodium. En résumé, on privilégie les produits laitiers et on exclut les viandes et les boissons gazeuses de ses repas quotidiens. En revanche, pour augmenter ses chances d’avoir un petit garçon, il est recommandé de manger des plats salés et caloriques. De ce fait, on mange de la charcuterie, du poisson cru et on boit du jus de fruits. Dans tous les cas, il est préférable de s’adresser à des professionnels avant de suivre le régime alimentaire pour bénéficier d’un suivi adapté.

Post Author: Amélie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *