suis-je-enceinte

Les divers signes de l’ovulation présentées chez une femme

Les signes d’ovulation ne sont pas difficiles à savoir. Pour le détecter, il est primordial de se fier à certains symptômes qui avertissent non seulement l’approche de cette période, mais aussi permettent de savoir si le processus est passé.

Les symptômes les plus fréquents pendant l’ovulation

Nombreux sont les symptômes de l’ovulation qui peuvent se présenter à une femme pendant le cycle menstruel. Le premier n’est autre que le changement du mucus cervical. En effet, à l’approche de l’ovulation, la glaire cervicale change tant en matière de quantité qu’en consistance. Ainsi, elle devient plus abondante et de même, prend une consistance liquide identique à celle d’un blanc d’œuf cru. Ainsi, en adressant une attention particulière à cette modification, on peut prédire les jours où l’on est fertile. Cependant, lorsqu’on n’est pas en période de fertilité, la glaire cervicale apparaît souvent comme collante et crémeuse. Parfois même, elle peut être absente.

Et le désir sexuel ?

L’ovulation peut être également détectée par une augmentation du désir sexuel. Ainsi, quand une femme est fertile, elle ressent plus le besoin d’un rapport intime. Cependant, il est à noter que cette augmentation de la libido apparaît quelques jours avant le processus d’ovulation. Aussi, il s’agit du moment propice pour avoir des rapports sexuels si l’on veut tomber enceinte. Par ailleurs, le changement de la température basale est également un des signes qui indique l’ovulation. Prendre la température basale du corps c’est-à-dire la température du corps au repos est en effet la méthode la plus populaire connue par les femmes qui veulent tomber enceintes. Cette dernière augmente de quelques dixièmes de degré et reste cependant élevée après la période fertile. Cependant, pour réaliser cette action, il faudra se référer à la réalisation du test à la même heure, chaque matin avant de sortir du lit.

Les signes secondaires à savoir en période d’ovulation

Les changements de la position du col utérin sont aussi l’un des symptômes qui marquent la période de l’ovulation. Avant cette période, la position cervicale subit des changements, comme pour le cas de la glaire cervicale. Cependant, lorsque la femme est plus fertile, son col de l’utérus est plus élevé, mais aussi plus doux et plus ouvert. Une femme fertile ressent également une certaine tension au niveau de ses seins avant ou après l’ovulation. Ces derniers deviennent en effet sensibles. Cela est par contre lié aux hormones qui ont pour rôle de préparer le corps à une grossesse potentielle.

Déterminer sa période de fécondité

Pour connaître la période de fertilité, une femme peut également procéder à un test de prédiction d’ovulation. Il s’agit là d’une manière courante qui permet de détecter cette période, car pour cela, il suffit d’uriner sur une bandelette de test ou de tremper un papier spécial dans l’urine recueillie. Cette action se fait une fois par jour pendant une semaine avant la période d’ovulation. Ainsi, il faudra savoir lire la bandelette de test, car celle-ci indique la fécondité lorsque la ligne de test est plus foncée que la ligne de commande. Aussi, la présence de fougères dans la salive permet de déterminer l’ovulation. De ce fait, ces fougères apparaissent pendant le pic de LH qui est détecté 24 à 48 heures avant le processus de fécondité.

Post Author: Amélie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *