les-additifs-modifient-microbiote-intestinal

Comment regénérer son microbiote en ce début d’année ?

Un mois s’est écoulé depuis les excès des fêtes, et pourtant votre corps ne semble pas avoir complètement récupéré. Vous avez la sensation de ventre lourd et des troubles digestifs courants avec des constipations, des épisodes de diarrhées et de fortes envies de vomir. Rassurez-vous, tout cela est loin d’être définitif. Votre corps ayant reçu beaucoup d’aliments gras, il peine à retrouver sa forme. Parmi les principales zones concernées, il y a le microbiote.

Mieux comprendre le microbiote

Le microbiote est un ensemble de bactéries au sein de votre corps. Ce sont de bonnes bactéries qui régulent votre estomac et luttent contre les troubles digestifs. Il se forme dès votre naissance. Ce microbiote intestinal n’est toutefois pas une garantie car votre rythme de vie et votre alimentation ont un fort impact sur lui.

fecal_hero

Comment donner un coup de boost à son microbiote ?

Tout d’abord, il convient de mettre un terme aux excès pour quelques semaines. Si votre estomac souffre pour digérer les surplus des fêtes, il ne faut pas lui rajouter une raclette ou une fondue savoyarde chaque semaine.

La première chose pour prendre soin de son microbiote intestinal est donc de stopper ces repas gras et d’intégrer des probiotiques naturels. Ces probiotiques se retrouvent dans des plats comme la choucroute, le kéfir, le miso, les yaourts fermentés, des fruits frais en provenance de productions locales… Vous voyez, il reste encore de bonnes choses à manger !

Une mauvaise eau a parfois des conséquences néfastes sur votre microbiote. Si vous consommez beaucoup d’eau du robinet, achetez un filtre à eau. Attention, une mauvaise eau ne signifie pas toujours une eau avec beaucoup de calcaire. Ainsi, le chlore tue les microbes dans les canalisations… Et ceux de votre microbiote.

L’activité physique intense n’est pas obligatoire pour regénérer votre microbiote. Mais, un minimum d’efforts est à fournir. L’activité permet d’aider le nettoyage des parois intestinales. Une marche active, du fitness et du stretching montrent de bons résultats et permettent aux personnes de tous niveaux de les pratiquer.

Enfin, si malgré vos efforts, vous ne parvenez pas aux résultats escomptés, il sera alors nécessaire de prendre des compléments alimentaires. Des laboratoires comme Pileje en vendent en pharmacie. Ils contiennent en doses plus fortes ce que l’on retrouve dans les plats conseillés précédemment. Le traitement nécessite une prise de pilule le matin.

Avant d’entamer une cure, parlez-en à votre médecin. Les spécialistes de la santé sont de plus en plus nombreux à recommander ces apports, ce qui participe grandement à la démocratisation du microbiote.

Si vous souhaitez plus d’informations sur le sujet, nous vous invitons à consulter microbiotes-sante.fr, un site dédié et édité par des spécialistes.

Post Author: Amélie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *