naturelle-deodorant-beaute-atouts.jpg

Beauté naturelle : les atouts du déodorant bio

La transpiration est un phénomène naturel du corps humain. Elle permet d’évacuer les toxines tout en régulant la température corporelle par évaporation. Du fait de son odeur, la sudation peut être gênante et c’est pourquoi il peut être indispensable d’utiliser des produits d’hygiène pour nos aisselles. Mais sur le marché des cosmétiques, deux familles s’affrontent : les déodorants classiques et les déodorants bio. Ces dernières années, vous aurez dû remarquer que le bio est présent un peu partout et s’installe bien au-delà de nos assiettes. Mais le bio est-il juste une tendance comme les autres ?

Pourquoi préférer le déodorant à l’anti-transpirant ?

Les plus des déodorants bio

Pour réduire efficacement l’odeur de votre transpiration, le déodorant naturel est une alternative idéale. Sa formulation est basée sur des actifs bio et interdit l’utilisation des sels d’aluminium et d’autres éléments toxiques présents dans l’industrie cosmétique. C’est ce qui rend le produit plus sain et accessible à tous les types d’épidermes.

Certifié COSMOS NATURAL, c’est une solution très douce adaptée aux peaux sensibles. Les déodorants biologiques comme ceux de chez « Comme-Avant » sont aussi efficaces que leurs homologues chimiques. Le bicarbonate de soude par exemple permet l’élimination des bactéries à l’origine des mauvaises odeurs. En plus de l’argile blanche, l’amidon de maïs bio et la poudre de racines d’iris de Florence constituent sa liste d’ingrédients biologiques. Outre la sélection rigoureuse des composants, tout le processus de fabrication est réalisé dans le respect de l’environnement, et les produits ne sont pas testés sur les animaux.

Avec les déodorants bio, vous allez continuer à transpirer, car la sudation est un mécanisme naturel qu’il ne faut pas chercher à éviter. La meilleure chose à faire, c’est d’opter pour un produit naturel ne nuisant pas à notre santé.

Quelle est la différence entre déodorant et anti-transpirant ?

Le terme déodorant est utilisé pour désigner tous les produits permettant de lutter contre les effets de la transpiration. Néanmoins, il ne faut pas confondre déodorant avec anti-transpirant. Comme son nom l’indique, le déodorant vise à limiter les mauvaises odeurs engendrées par la transpiration, tout en diminuant la quantité de bactéries sur la peau des aisselles. En revanche, l’anti-transpiration bloque la production de sueur en bouchant les pores de la peau, grâce au sel d’aluminium, son principe actif.

Comme évoqué dans l’introduction, la sudation est vitale pour le bien-être de notre corps et apporte de la fraîcheur à notre peau. Bloquer la formation de la sueur peut être dangereux pour notre santé, car cela encourage l’accumulation toxique pouvant occasionner divers troubles dans l’organisme.

déodorant bio

Ce qu’on reproche aux déodorants classiques

A priori, les déodorants classiques s’avèrent efficaces pour pallier les odeurs corporelles. Mais ils ne sont pas sans effets ! La formulation de ce type de produit est obtenue à partir d’ingrédients chimiques susceptibles d’irriter la peau, et d’ailleurs, ils bloquent souvent les pores sudoripares.

Parmi les actifs phares, on peut citer principalement le sel d’aluminium, les parabènes, l’alcool et la pierre d’alun. Ces derniers peuvent provoquer des réactions allergiques, des problèmes respiratoires et les parabènes sont même soupçonnés d’être particulièrement dangereux. On les interdit petit à petit dans toute la cosmétique…

Ces produits ne conviennent pas aux personnes ayant une peau sensible, les troubles risquent encore plus de s’aggraver s’il s’agit d’un déodorant en spray. La zone d’application du produit n’est pas la seule à subir les effets secondaires de l’application de substances toxiques, le cerveau et les organes internes peuvent également être touchés.

Post Author: Amélie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *