sourire dents

Quelle technique choisir pour l’orthodontie adulte ?

Quand on pense à l’orthodontie, l’une des premières images qui vient en tête est celle d’un jeune pré-adolescent avec un appareil dentaire bien visible qui s’affiche à chaque sourire. Pourtant, cette spécialité offre également de nombreuses possibilités aux adultes. Il existe plusieurs techniques qui peuvent être intéressantes pour de nombreuses raisons, mais elles nécessitent néanmoins des compétences particulières. Ensemble, nous faisons le point sur l’orthodontie adaptée à l’adulte.

Orthodontie adulte : de quoi s’agit-il ?

En règle générale, l’orthodontie s’adresse surtout aux enfants et aux jeunes adolescents. Arrivé à l’âge adulte, il faut avouer qu’on a du mal à s’imaginer porter un appareil dentaire. Esthétisme et manque de discrétion sont, la plupart du temps, des freins rédhibitoires. Mais l’orthodontie adulte a su développer, au fil des années, des techniques qui permettent de s’adresser de manière plus concrète à un public plus large, et, surtout, plus mûr.

Ce type de soins est donc tout à fait possible, mais nécessite des compétences particulières. Certains paramètres sont en effet à prendre en compte dans le traitement de l’orthodontie adulte, comme l’absence de croissance, la présence d’atteintes gingivales ou encore de restaurations prothétiques. Les traitements orthodontiques, lorsqu’ils sont destinés aux adultes, sont tout à fait possibles, mais plus complexes.

Ce qu’il faut savoir sur l’orthodontie

Il n’y a pas d’âge pour prendre régulièrement soin de ses dents. C’est d’ailleurs très bien expliqué par ici. Il faut se rendre à l’évidence : l’orthodontie n’est plus réservée à la période de l’adolescence. Les techniques sont plus développées, plus fiables, et surtout, plus discrètes : plus besoin de se cacher lorsque l’on suit un traitement orthodontique.

Quels sont les avantages de l’orthodontie adulte ? Il ne faut pas se voiler la face, la première raison est souvent celle de l’esthétisme. Les appareils dentaires sont en effet plus discrets, voire carrément invisibles grâce à la technique de l’orthodontie linguale, qui permet à l’appareil d’être posé sur la face intérieure des dents, du côté de la langue.

Mais les avantages de ce type de traitement vont au-delà d’un simple souci de positionnement des dents. En effet, lorsque les dents sont bien alignées, le risque de caries diminue, mais aussi celui de déchaussement ainsi que d’usure de l’émail. La mastication est également améliorée.

Le seul impératif ? Avoir une hygiène buccale exemplaire et des dents saines. Une fois que cette donnée a été vérifiée avec un dentiste, tout devient possible, puisque tout peut être corrigé. On peut trouver de plus amples informations à ce sujet dans cet article.

À chaque objectif sa technique

Il existe plusieurs techniques d’orthodontie, et chacune d’entre elles sera plus adaptée en fonction d’un objectif précis.

Par exemple, si la priorité est celle de l’esthétisme, ce sont les attaches linguales qui peuvent être privilégiées. La correction de la position des dents se fait de manière aussi efficace qu’avec un appareil dentaire classique, mais ce dernier est complètement invisible. Les rendez-vous peuvent néanmoins être plus longs.

Au contraire, si l’on souhaite favoriser la notion de confort, on peut dans ce cas privilégier les gouttières transparentes. Elles sont relativement discrètes, mais pas invisibles. Elles doivent être portées 20 heures sur 24, mais doivent être changées tous les quinze jours.

Si l’on accorde plus d’importance au coût, alors, on peut se tourner vers des attaches classiques. Ce sont celles qui sont utilisées sur les appareils dentaires que l’on appelle vestibulaires. Cette solution est la plus populaire, mais aussi la moins coûteuse. Elle est néanmoins moins discrète que les deux précédentes.

Post Author: Amélie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *