greffe cheveux

Quand faire une greffe de cheveux ?

La calvitie est un phénomène généralement réservé aux hommes, même si certaines femmes souffrent aussi de perte de cheveux. Quand la calvitie devient embarrassante ou qu’elle s’annonce même avant l’âge de trente ans, il faut trouver une solution efficace et durable. La greffe de cheveux est la meilleure des solutions pour la calvitie précoce. Les chirurgiens proposent deux méthodes de greffe de cheveux aux patients. Ces derniers ont le choix entre la méthode de FUE et la méthode de la bandelette.

Quand faut-il faire sa greffe de cheveux ?

La perte de 120 à 150 cheveux par jour est une situation parfaitement normale chez l’Homme. Généralement, ils repoussent, car le follicule est déjà programmé pour 25 cycles de repousse. Au-delà de cette limite de perte de cheveux, vous devez consulter un dermatologue ou un médecin traitant. C’est le début de la calvitie dont vous ignorez la vitesse de la chute de vos cheveux. Plus tôt la greffe de cheveux sera réalisée à la perfection, plus vous aurez moins de soucis avec votre calvitie. De plus, le nombre de greffons que les praticiens doivent implanter sur votre cuir chevelu sera moindre. L’intervention chirurgicale coûtera également moins cher lorsque vous réagissez dès la première constatation d’une calvitie. En effet, le premier diagnostic complet, à réaliser par le Docteur Paul Benet par exemple, permettra aussi de déterminer le taux de faisabilité de votre greffe de cheveux.

La méthode FUE

La FUE ou Follicular Unit Extraction est la méthode de greffe de cheveux la plus courante. Le chirurgien prélève à l’aide d’un punch les unités folliculaires de la zone donneuse, puis les réimplante directement sur la zone chauve. Ensuite, de différentes fines incisions sont réalisées sur cette dernière. Cette méthode chirurgicale ne laisse aucune cicatrice visible à l’extérieur. Aujourd’hui, la FUE est totalement automatisée. Dans ce cas, le greffe de cheveux se fait par un robot pour plus de régularité dans l’intervention.

La méthode de la bandelette

La méthode consiste à prélever la bandelette horizontale de 1 cm de large sous anesthésie locale sur une longueur de 23 cm au maximum, c’est-à-dire la distance d’une oreille à l’autre. La bandelette sera ensuite micro-coupée afin de récupérer les bulbes réimplantés. Puis, ces derniers seront redistribués sur les zones atteintes de la calvitie. À la fin de l’opération, les praticiens referment la zone de prélèvement ce qui laissera une légère cicatrice linéaire horizontale à l’arrière de la tête. C’est aussi la solution de calvitie la plus pratiquée, car cette méthode garantit une greffe de cheveux de qualité.

Post Author: Amélie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *