dans-cas-utiliser-un-defibrillateur.png

Dans quel cas utiliser un défibrillateur

Les troubles cardiaques font partie des maux qui comptent de plus en plus de victimes de nos jours. Ils se manifestent souvent par une arythmie, voire un arrêt total du cœur. Si rien n’est fait dans les meilleurs délais, ils peuvent avoir des conséquences irréversibles. D’où l’intérêt de recourir à un défibrillateur. C’est un appareil permettant de délivrer une décharge électrique à une personne dont le cœur présente une anomalie rythmique. Dans notre article, nous allons présenter le défibrillateur et indiquer quand y recourir.

Généralités sur le défibrillateur

Le défibrillateur est un dispositif médical dont l’utilisation s’est démocratisée ces derniers temps. Il en existe deux types à savoir le défibrillateur semi-automatique (DSA) qui analyse l’activité électrique du cœur et le défibrillateur entièrement automatique (DEA) qui en revanche, analyse le rythme cardiaque. Pour emplir cette fonction, le défibrillateur est composé de deux électrodes et d’un bloc central renfermant une pile qui favorise sa mobilité. Pour savoir comment l’utiliser, on peut contacter des experts sur defibril.fr ou suivre les indications figurant sur l’appareil. Ainsi, on commencera par mettre le défibrillateur en marche puis on fixera les électrodes sur la poitrine dénudée de la victime. Dès cet instant, l’appareil indiquera quand délivrer le choc électrique ou le fera automatiquement si cela est nécessaire. Il faudra tout de même veiller à ce que personne ne soit au contact de la victime au moment de l’analyse.

Le recours au défibrillateur

Si autrefois le recours à des professionnels était requis pour décider de l’utilisation d’un défibrillateur, il n’en est plus le cas aujourd’hui. En effet, il suffit désormais de vérifier certains signes chez la victime pour prendre une décision. Pour cela, il faut attentivement observer sa cage thoracique. Lorsque la victime ne bouge pas, ne respire pas et ne répond, l’utilisation du défibrillateur est nécessaire. On l’installera donc sur la victime et l’appareil analysera ses signaux cardiaques afin de déterminer si une défibrillation est nécessaire.

Post Author: Amélie