Prise de sang : comment ça se passe ?

Prise de sang : comment ça se passe ?

La prise de sang est un processus qui se réalise par un agent de santé spécialisé dans le domaine. Elle consiste à recueillir un échantillon de sang chez une personne. L’échantillon prélevé est ensuite soumis à des analyses dans un laboratoire adapté. Il permet alors de faire des examens et d’établir toutes sortes de diagnostics. Il fournit des informations cruciales sur l’état de santé d’une personne.

Vous vous préparez pour une prise de sang ? Vous êtes perplexe et vous vous posez plusieurs questions ? Découvrez dans cet article l’essentiel à savoir sur une prise de sang.

Prélèvement sanguin : à quoi ça sert ?

Le sang constitue une source intarissable d’informations sur l’état de santé d’un patient. Le prélèvement sanguin permet d’extraire une petite portion de ce sang en vue de réaliser une analyse. Ce procédé sert à détecter les potentielles pathologies présentes dans le sang afin d’établir le diagnostic et le traitement adéquat.

L’accomplissement de ce processus nécessite généralement l’intervention de spécialistes. Ainsi, si vous vivez en France, vous pouvez vous rapprocher du cabinet infirmier à Betton pour une prise de sang faite dans les meilleures conditions. Les spécialistes du cabinet peuvent se déplacer chez vous, comme vous pouvez vous rendre au sein du cabinet.

Par ailleurs, la prise de sang se révèle bien nécessaire dans certains cas. Si le patient souffre d’une maladie chronique ou aiguë, une analyse sanguine permettra d’asseoir un diagnostic précis et d’orienter convenablement le traitement.

Aussi, la prise de sang est bien utile pour un dépistage, un bilan de santé ou en cas d’inquiétudes chez un individu suite à l’éruption de symptômes inhabituels. L’analyse sanguine sauve des vies et est indispensable pour une bonne médecine.

Le matériel nécessaire à la prise de sang

Pour qu’un prélèvement sanguin soit bien fait, il faut faire usage des outils adaptés. Il s’agit entre autres d’une compresse, d’un garrot, d’un antiseptique, de gants non stériles, d’une aiguille fine, de tubes de prélèvement sanguin et de tubes pour les analyses standards. L’aiguille utilisée est creuse et donne l’aspect d’un tuyau en miniature.

Sa finesse lui permet de traverser aisément la chair et de prélever le sang dans la veine sans pour autant faire souffrir le patient. Les tubes servent ensuite à recueillir le sang. Il faut s’adresser à un professionnel pour être certain que les bons accessoires seront utilisés.

Le déroulement du prélèvement

Pour une analyse sanguine efficace, il faut avant tout préparer le patient. Le jour du rendez-vous, il est primordial de remplir toutes les formalités administratives. Compte tenu des différents examens à réaliser, votre infirmier vous demandera de rester à jeun ou non. Pour les personnes sensibles, le médecin applique une pommade ou un patch anesthésiant sur la partie où se fera le prélèvement. Pour que la pommade fasse effet, il faut l’appliquer au moins une heure à l’avance.

Une fois toutes ces conditions remplies, le patient est installé confortablement sur une table d’examen. Le médecin commence par désinfecter l’endroit où se fera le prélèvement. À l’aide d’un garrot, le bras est légèrement serré afin de localiser aisément la veine. Pendant ce temps, le patient doit maintenir son poing fermé. Ensuite, le professionnel de santé enfonce l’aiguille de la seringue dans la peau pour procéder au prélèvement.

La quantité de sang à recueillir dépendra du nombre et du type d’analyses à réaliser. Après ce processus, le patient desserre son poing et l’infirmier applique un petit coton à l’emplacement de la piqûre pour que ça ne saigne plus. Enfin, les tubes qui contiennent le sang sont étiquetés et soumis aux spécialistes pour les analyses en laboratoire.

Après la prise de sang

En effet, le patient doit accomplir certaines actions après la prise de sang. S’il s’agit d’un prélèvement à jeun, il est impératif qu’il s’alimente le plus tôt possible. Certains patients ressentent un malaise vagal suite à la prise de sang. Dans ces cas, il suffit de s’hydrater et de se reposer pour y remédier. Le pansement peut être retiré au bout de deux heures.

Post Author: Amélie