Quels coûts pour les familles d’accueil pour personnes âgées : 3 aides à connaître !

Quels coûts pour les familles d’accueil pour personnes âgées : 3 aides à connaître !

Connaissez-vous les familles d’accueil pour personnes âgées ? Nous connaissons les établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, ou autrement EHPAD, qu’ils soient publics ou privés. Il y a aussi les maisons de retraite. Quelle sont les différences entre EHPAD et maison de retraite ? La différence se joue sur la prise en charge médicale. Mais ces deux solutions restent coûteuse pour une personne retraitée avec une faible retraite. 

La solution de l’accueil familial

L’accueil familial est une solution économique, alternative à la maison de retraite. En quoi ça consiste ? Il s’agit d’héberger une personne âgée chez soi, en tant que particulier. Cette nouvelle forme de colocation offre bien d’avantages aux deux parties.

Avantages pour la personne accueillie

Le coût d’une maison de retraite est en moyenne de 2200 euros par mois, une somme importante lorsqu’on sait d’autant plus que la pension de retraite est de 1122 euros par mois en moyenne. Un écart considérable que les familles des résidents ne sont pas toujours en capacité de combler.

Quel coût pour l’accueil ?

Le coût dépend de certaines conditions financières fixées dans le contrat :

  • La rémunération pour services rendus
  • L’indemnité selon la dépendance de la personne accueillie
  • L’occupation par rapport au nombre de pièces occupées
  • Les frais occasionnés

L’accueil familial coûte environ 50% moins cher qu’un établissement spécialisé.

Le coût initial de l’accueil est de 1500 à 1800 euros par mois en moyenne. Pour ce prix, il s’agit d’une « pension complète », la personne âgée est nourrie, logée, blanchie. Cependant, il existe de nombreuses allocations permettant de faire baisser ce coût.

  • APA : Allocation Personnalisée d’Autonomie : aide sociale dédiée aux personnes âgées en perte d’autonomie
  • AAH : Allocation aux Adultes Handicapés : aide sociale garantissant un minimum de ressources aux personnes souffrant d’un handicap
  • PCH : Prestation de Compensation du Handicap : aide sociale destinée à couvrir le surcoût des dépenses liées à l’handicap

De plus, l’Aide Sociale à l’Hébergement du département est possible en cas de difficultés pour financer le montant.

Le reste à charge est d’environ 1078 euros en moyenne en 2019.

À noter : la personne âgée est accueillie chez la famille, elle n’est pas placée sous la tutelle. Elle garde la totale gestion de ses dépenses.

Avantages pour la personne accueillante

Vous pouvez accueillir une personne avec une expérience de vie et des anecdotes pleins les poches à vous raconter. Cela représente une véritable échange intergénérationnel.

Le fait d’être une famille d’accueil pour personnes âgées est un acte charitable et solidaire. En plus, de faire une bonne action, un crédit d’impôt est possible.

Post Author: Amélie