méditation pleine conscience

Comment pratiquer la méditation de pleine conscience ?

Se sentir bien, c’est un but recherché par tout le monde. Quel que soit l’âge et le sexe, ainsi que le milieu social et la profession, être bien dans sa peau et dans sa tête est important.

Pour cela, plusieurs solutions s’offrent à nous : le sport, la pratique d’une activité plaisante, jouer ou écouter de la musique, ou encore la méditation.

De plus en plus de personnes ont recours à cette activité. Méditer a de nombreux avantages psychologiques, mais comment bien pratiquer cette activité relaxante ?

Trouver la bonne position

Vous souhaitez vous mettre à la méditation ? S’il existe des cours, il est également possible de le faire seul, chez soi. Vous avez à disposition des vidéos pour vous guider dans cette pratique. Si vous savez faire, que vous avez de l’expérience, vous pouvez vous en passer, et être vraiment seul avec vous-même.

Quoi qu’il en soit, assurez-vous de vous mettre dans une bonne position pour méditer. Cela implique un positionnement dans lequel vous êtes à l’aise, qui ne vous procure pas de douleur. Vous devez pouvoir vous plonger dans un état second, à la limite du sommeil, mais sans vous endormir.

La méditation est couramment représentée dans la position du tailleur. Cependant, si l’envie est là, vous pouvez prendre place sur une chaise, un lit ou carrément sur le sol. Le principal est que vous puissiez vous sentir bien et que vous soyez capable de respirer correctement.

Trouver le bon endroit pour méditer

La méditation est une affaire personnelle. Il existe des cours où vous retrouvez un professeur et d’autres élèves. Cela permet de resserrer les liens sociaux, de ne pas se sentir seul et d’être guidé dans cette activité, surtout si elle est inconnue pour vous. Avoir un professeur est la meilleure façon d’apprendre à méditer.

Mais, pendant la méditation, la personne se retrouve seule, face à elle-même. Elle doit se concentrer pour vider ses pensées négatives et retrouver de l’énergie.

Pour cela, il faut savoir méditer au bon endroit. Comme la position, le lieu dans lequel vous méditez ne doit pas être choisi au hasard.

Premièrement, il doit être calme. Si vous méditez à la maison, pensez à vous enfermer dans une pièce et à avertir les autres occupants de ne pas vous déranger pendant votre séance.

Ensuite, l’endroit doit être chaleureux. Une pièce lumineuse et de couleur claire est parfaitement adaptée à une activité relaxante. Ce sont les meilleures conditions pour retrouver de l’énergie et faire partir les ondes négatives.

 

Si vous pouvez méditer à l’extérieur, faites-le. Utilisez votre jardin, allez dans un parc ou sur la place. Les bruits de la nature vous feront le plus grand bien pour évacuer le stress.

Trouver le meilleur moment pour pratiquer la méditation

Il n’existe pas d’heure idéale pour méditer. C’est pratique, cela permet de pratiquer cette activité quand vous le pouvez. Il existe plusieurs possibilités :

  • Méditer dès le réveil, pour commencer la journée avec de l’énergie et des ondes positives ;
  • Méditer à midi, pour souffler entre le travail du matin et de l’après-midi ;
  • Méditer le soir en rentrant du travail, pour évacuer le stress de la journée ;
  • Méditer avant de se coucher, pour avoir un sommeil de meilleur qualité.

Concernant la fréquence, il est préférable de méditer un peu tous les jours, que beaucoup de temps en temps. En clair, faites plutôt une courte séance chaque jour plutôt qu’une grosse séance une fois par semaine.

Ainsi, les effets seront présents beaucoup plus rapidement. Avec de la pratique quotidienne, les bénéfices (diminution du stress, du bonheur, plus d’énergie…) se feront sentir au bout d’une semaine.

Post Author: Amélie