Microbes rule your health  and further prove that kids should eat dirt (Dreamstime/TNS) ntipton@abqjournal.com Tue Oct 31 14:58:49 -0600 2017 1509483525 FILENAME: 827043.jpg

Microbes : pourquoi utiliser l’argent colloïdal ?

L’agent colloïdal fut utilisé pendant de très longues années par les médecins comme l’un des meilleurs remèdes naturels antimicrobiens. Rangé aux oubliettes après l’avènement des antibiotiques, il tend à faire un retour en force dans la sphère médicale depuis que les antibiotiques semblent perdre du terrain dans la guerre contre les infections.

Une alternative naturelle aux infections

Simple suspension faite de particules d’agent microscopiques contenues dans de l’eau pure, l’agent colloïdal est efficace contre plus de 650 affections microbiennes selon le corps médical qui trouvent en cette substance une meilleure arme contre les microbes. Son utilisation antibiotique et désinfectante fut négligée puis abandonnée suite à l’effervescence des antibiotiques classiques. Et pourtant, son action spectaculaire s’accompagne de preuves scientifiques irréfutables. L’agent détruit même les souches de microbes résistances aux antibiotiques et stimule la cicatrisation cellulaire.

Comment l’agent colloïdal agit-il ?

L’action de l’agent colloïdal se rapproche à l’utilisation d’un antibiotique à large spectre. Selon les travaux de médecin américain Dr. Robert O’Becker, certifiés par le laboratoire de l’Université d’Etat de Californie, la présence de l’agent initie une enzyme qui isole et agit localement envers chaque microbe, chaque champignon, chaque virus ou autre agent pathogène en modifiant leur équilibre acido-basique et en installant une résistance externe. En conséquence, les organismes étrangers deviennent inactifs, régressent dans leur germination puis meurent.

Comment utiliser l’agent colloïdal et sur quelles maladies ?

En usage externe sur toutes les infections microbiennes, sur les problèmes de peau, les mycoses, les plaies et contre les diverses pathologies d’hiver. Il faut rappeler que l’emploi en usage interne de l’argent colloïdal est interdit en France. Faute de données scientifiques suffisantes, l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA) n’a pu émettre un avis favorable sur ce complément. Pourtant des millions de personnes se soignent à travers le monde avec l’argent colloïdal et rassurent des bienfaits de ce produit. Bien que commercialisé sous la forme d’un produit cosmétique, rien n’empêche d’utiliser l’argent pour ses vertus antimicrobiennes.

L’élaboration des formules de solutions colloïdales relève de la haute technologie, et contrôlée par la microscopie électronique. La solution ne doit présenter aucun trouble, aucun dépôt ni de particules visibles. La charge électrique négative de ces particules favorise leur suspension dans l’eau et ne nécessite pas de stabilisateurs, ni de protéines et ni de conservateurs.

Dans l’organisme, ces particules sont immédiatement attirées dans un processus électromagnétique par les zones malades, transitent à travers les membranes cellulaires et agissent comme catalyseurs inhibiteurs des enzymes destructrices.

Post Author: Amélie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *